Réjane et Sven
L’escargot et le scarabée

Une porte en fer oxydé pour accéder à l’atelier, à l’antre du travail pour segmenter vie publique et vie privée, une porte façonnée par et pour eux. Une porte qui révèle le travail de la main...
on l’ouvre et on voit ces établis de cuir et de bois face à deux lacs...
Deux Lack Réjane et Sven qui s’expriment ainsi: «Nous sommes des artisans fabricants qui travaillons ensemble depuis 25 ans. Nous nous inspirons notamment des formes de la mer et la nature.»
Deux guetteurs de formes qui découvrent dans l’écume et le bleu par delà leurs plongées. Le petit escargot de Réjane et le scarabée de Sven. On les retrouve partout de leurs alliances à leurs cartes de visite.

«On se complète», disent-ils ensemble.

Feuilles, fougères, coléoptères. Ils les observent dans la nature, ils en apprécient la perfection et s’en inspirent, Réjane et Sven créent des formes, jouent avec de l’or, de l’argent, des pierres intrigantes. Ils les visualisent en bijou, enjolivent, avec leur caractère intuitif.

«On imagine d’abord dans nos têtes», s’exclament-ils.

Ils parlent de la couleur des pierres avec amour notamment de celle de l’eau reflétée par l’aigue-marine.

De leurs créations, tendant au visiteur du jour leur alliance, ils disent: «On aime bien ce qui pèse, qui permet de sentir la matière.»

On sent leur âme créatrice.

Mais ce qu’ils savent appartient aussi à un savoir ancestral : le sertissage pour la haute horlogerie et la joaillerie.
Réjane et Sven, deux faces d’un même artisanat, d’une même ouverture sur de vastes étendues d’eau, du Landeron et d’ailleurs.
On repart de chez eux, de ce beau repère d’acrobates et de doux pirates de la bijouterie; les mains emplies de romarin, de menthe et l’esprit enivré d’embruns marins devenus objets avec une valve, un cœur qui bat...

Réjane et Sven - L’escargot et le scarabée
Par Alexandre Caldara

mattis Phasellus leo felis ut consequat. elementum